Le Jeu de Rôle; qu'est-ce que c'est?

Wikipedia possède un très bon article sur le sujet, nous vous encourageons à aller le lire. De plus nous avons composé notre propre explication que vous pouvez trouver ci-après.

Le meilleur moyen de commencer est de vous donner un exemple de partie. Le texte qui suit est, du moins nous le pensons, assez représentatif d'une partie de jeu de rôle pour le classique Donjon et Dragon.

«La pièce est plutôt grande, les murs de pierre sont recouverts de tapisseries représentant des scènes de chasse, sur le sol se trouve un épais tapis usé par les ans qui assourdi le bruit de vos pas. Une impressionnante couche de poussière recouvre toutes les surfaces plane, sauf là où un petit animal, probablement une souris, est passé dernièrement.
Le mur opposé de l'endroit où vous vous trouvez est percé d'une porte à double battant dont les gonds rouillés ne semblent pas avoir été utilisés depuis longtemps. Contre le mur à votre gauche un long buffet soutient des chandeliers en argent dont les bougies ont depuis longtemps été entièrement consumées. De l'autre côté est accroché un bouclier surmonté de deux épées croisées. Le blason du bouclier représente un dragon crachant des flammes et enroulé autour d'une croix.
Il règne un silence pesant qui transforme le moindre bruissement en grondement et le moindre murmure s'entend jusqu'au bout de la pièce. Que faites-vous?»
Silence autour de la table.
Finalement Max prend la parole. «Savons-nous à qui appartiennent les armoiries du bouclier?»
«Jet de dés en connaissance de la noblesse s'il te plaît.» Réponds le maître de jeu.
Max attrape son dé 20 et le lance. «15 et ma compétence en connaissance de la noblesse est de 4 ce qui nous fait 19.»
Le maître de jeux feuillette le livre qui se trouve devant lui. «Alors, le blason est celui d'une vieille famille qui s'est éteinte, il y a bien longtemps. Tu te souviens qu'un scandale avait fait les bouches chaudes de toute la capitale à l'époque mais tu n'arrive pas à te rappeler de quoi il s'agissait exactement.»
Rose qui s'est contentée d'écouter jusqu'à présent prend la parole. «Je m'approche du buffet, comment est-il exactement?»
«Il s'agit d'un meuble en bois qui arrive à plus ou moins à la taille d'un être humain normal, des tiroirs et en dessous des petites porte, les portes ont des serrures.»
David s'exclame soudain «J'essaie d'ouvrir une des portes.»
«Elles sont fermées à clé»
Rose s'exclame «Je pousse David hors du chemin et je crochète les serrures. Je fais un jet?»
Le maître de jeu a un sourire, « Oui, pour esquiver, tu viens d'actionner un piège qui fait s'ouvrir la dalle qui se trouvait sous toi comme une trappe. »
Max pause sa main sur l'épaule de Rose en signe de réconfort. Cette dernière fait un 1 à son jet de dés ce qui constitue un échec critique malgré sa capacité de 12 en esquive.
Le maître de jeu décide que le personnage de David arrive à rattraper celui de Rose in extremis mais que la roublarde qu'elle incarne s'entaille profondément la jambe sur une arête de pierre.
«La blessure n'est pas grave, mais laissée à elle-même elle risque de s'infecter.» Précise le maître de jeu à l'intention de Rose. «Que fais-tu?»
«Je sais!» S'exclame David avant de préciser que son personnage fouille dans son sac de voyage et en retire la boîte en bois passablement affreuse qu'ils ont trouvé dans le précédent donjon. «C'est le moment d'essayer ça!»
À ces mots Rose laisse échapper un hurlement outragé. «IL N'EN EST ABSOLUMENT PAS QUESTION! Je vous préviens, le premier qui essaie d'utiliser ça sur mon personnage se ramasse ma dague dans la figure.»
«Oh allez? J'ouvre la boîte, Max attrape Rose»
«Une odeur infecte s'échappe de la boîte et son contenu ressemble à du cirage brun. Le maître de jeu regarde Max «Qu'est-ce que tu fais?»
Max hausse les épaules dans un geste d'impuissance «Bon ben j'attrape Rose».
«Au vu de la différence de taille, de poids et de force et puisqu'elle a mal à la jambe, on va dire que tu l'attrape sans difficulté. Et maintenant?»
David se frotte les mains. «J'applique la pommade.»
«Ok, Rose ta jambe te chatouille et vous voyez apparaître des champignons sur la blessure. Tu perds 1 point de charisme tant que ta blessure ne sera pas guérie ce qui prendra toute la journée et une nuit de sommeil. Mais la blessure ne s'infectera pas.»

Voilà en gros ce à quoi peut ressembler une partie de jeu de rôle. Je ne vous la fais pas au complet on pourrait écrire un roman pour chaque quête.
Donc en gros le jeu de rôle est un dialogue entre les joueurs et un maître du jeu. Le maître du jeu connaît le scénario et guide les joueurs. Les joueurs incarnent des personnages qu'ils font agir d'après ce que leur décrit le maître du jeu. C'est comme raconter une histoire à plusieurs. De plus pour respecter un peu le hasard, lorsqu'un joueur tente de faire quelque chose de difficile il lance un dé pour voir s'il parvient à effectuer sa tâche. Le matériel est assez minime. Un endroit confortable pour joueur, du papier, des crayons, des dés et un scénario. Pour le reste une personne qui fera le maître du jeu et 2 à 5 joueurs environ.
Il y a des centaines de jeux existants dans toutes sortes d'univers, des univers futuristes tel que Solaris, des univers fantastiques comme celui de Donjon et Dragon, ou d'horreur comme le mythe de Cthulhu basé sur les oeuvres de Lovecraft, même des adaptations de films (Star Wars) ou de bande dessinée (Lanfeust de Troy) tout le monde y retrouve son compte. Vous pouvez incarner des gentils, des méchants, des extra-terrestres, des humains, des elfes, des robots, des animaux, des nains de jardin ; absolument tout est possible.
C'est là le grand avantage du jeu de rôle, contrairement aux jeux vidéo où vos possibilités d'actions sont limitées, ici votre seule limite est votre imagination.